Maison du Tourisme des Ardennes brabançonnes

Menu
   
Submenu

Promenade Maurice Carême

Les mots dans la ville

 

Je chante la ville de Wavre,

Et mon Paris, et non le Havre.

Je chante la ville de Wavre,

Car j’y suis né, non par hasard…

 

Petit retour dans le temps : le 20e siècle est encore en pleine adolescence lorsqu’un homme referme derrière lui la porte de sa maison. Un béret vissé sur la têt, quelques documents enfouis dans un petit sac à dos et une écharpe nouée autour du cou, Maurice Carême avance dans les rues de Wavre.

La promenade que nous vous invitons à suivre s’écrit comme une histoire d’amour. Une histoire d’amour entre un homme et une ville, entre Maurice Carême et Wavre. En un peu moins de deux heures et en suivant un circuit de 5,5 km, partez à la découverte de ces lieux et sites fréquentés par l’un des plus célèbres poètes francophones.

Ce « Prince en Poésie », traduit dans le monde entier et mis en musique par plus de deux cent cinquante musiciens, est l’auteur de nonante recueils de poèmes, contes, romans, essais,  légendes dramatiques et traductions de poèmes néerlandais de Belgique. Reproduits dans un très grand nombre de manuels scolaires, ses poèmes servent à l’apprentissage de la langue française, non seulement en France, au Canada et en Afrique francophone, mais partout dans le monde. Maurice Carême est le poète le plus étudié en France où une dizaine d’écoles portent son nom.

Et pour cause ! Son œuvre séduit tout autant l’enfant qui découvre à travers ses textes l’art de faire vivre les mots et apprend à aimer la littérature, que l’adulte qui apprécie la spontanéité de ses vers.

Le chemin court vers Aisemont

Avec tant de fleurs sur le coeur

Qu’il fait sourire les maisons

Mais, sous le couvert d’une simplicité apparente, les textes de Maurice Carême dissimulent un travail minutieux où se mêlent étroitement densité, clarté, rythme et couleur. Son langage simple et universel en fait un véritable magicien des mots.

Maurice Carême

D’origine modeste, Maurice Carême est né le 12 mai 1899, rue des Fontaines, à Wavre. Ses premiers textes datent de 1914 et sont inspirés par une amie d’enfance dont il s’est épris.

Il épouse la carrière d’instituteur à Anderlecht (Bruxelles) où il donne ses premières leçons en 1918, à l’âge de 19ans. C’est sans doute cette formation d’instituteur qui le laisse toute sa vie proche de la spontanéité des enfants et qui est à l’origine de sa découverte en 1930 de la poésie écrite par eux, une découverte qui influencera toute son œuvre.  Il quitte l’enseignement en 1943 pour se consacrer entièrement à la littérature, un choix couronné de nombreux prix, parmi lesquels : deux prix de l’Académie française, le Prix international Syracuse, le Prix international de Poésie, le Prix européen de Trente (Italie).

Le 9 mai 1972, il est nommé « Prince en Poésie », à Paris, succédant ainsi à Paul Fort, Jules Supervielle et Saint John Perse.

Maurice Carême s’éteint à Anderlecht le 13 janvier 1978…Mais les poètes meurent-ils jamais ?Plan de la promenade Maurice Carême

1. Hôtel de Ville 8. Cimetière
2. Ilot du Poète 9. Mausolée de Maurice Carême
3. Gare 10. Basilique Notre-Dame
4. Pont du Christ 11. Belle-Voie
5. Maison des Associations 12. Eglise Saint-Jean-Baptiste
6. Aisemont 13. Hôtel du Gouverneur
7. Maison de Maurice Carême     14. Place Cardinal Mercier

 

Si toutes les villes se laissaient raconter…

Quatorze étapes sont réparties sur le circuit. Des recoins à découvrir, des lieux qui livreront leurs secrets à qui sait les entendre. L’itinéraire de la promenade emprunte de nombreux sites fréquentés par le poète lorsqu’il recherchait son inspiration dans les rues de sa ville natale.

Le départ est donné à l’Hôtel de Ville, construit dans l’ancienne église des Carmes. Pas besoin d’être expert dans le maniement de la boussole : la carte contient toutes les indications nécessaires. Pour le reste, laissez-vous guider…Prenez à droite, à gauche, traversez la rue, franchissez le pont. Ecoutez le bruissement de la Dyle, laissez-vous emporter par le murmure de cette ville qui vous accueille. L’atmosphère des lieux vous envahit alors peu à peu… C’est ici et de cette façon-là que Maurice Carême cherchait l’inspiration.

Les rues, les quartiers, les bâtiments, les cours d’eau, la nature au cœur de la ville…Tous ont une histoire. Ils vous la racontent, sachez les écouter ! Poussez les portes des bâtiments, laissez-vous séduire par la magie des lieux et par les poèmes de Maurice Carême dont des extraits sont repris à divers points de la balade, gravés sur des plaques.

Au terme de cette promenade, sans doute aurez-vous l’impression d’avoir découvert le secret d’un homme et de sa passion. Deux heures pour pénétrer dans un univers fait d’images, de lieux et de mots. Le poète, une fois de plus sera parvenu à nous livrer sa vision du monde. Une vision que vous partagerai sans nul doute…